Tout ce qu’il faut savoir pour effectuer un prêt immobilier

Tout ce qu’il faut savoir pour effectuer un prêt immobilier

janvier 2, 2019 0 Par admin

Réaliser un investissement dans l’immobilier constitue l’un des moyens les plus sûrs pour faire une épargne à long terme. Cette formule d’épargne demeure le choix privilégié de tout un chacun. Afin de concrétiser ce projet, il est important de savoir les modalités à suivre pour obtenir un prêt immobilier.

Ce qu’est un prêt immobilier

Pour demander un crédit immobilier auprès d’un établissement bancaire, l’emprunteur doit avoir un projet durable, sur lequel la banque sera certaine de la solidité et de la fiabilité de sa réalisation. Ainsi, comme pour un pret entre particulier serieux, l’obtention d’un crédit immobilier s’effectue sur la base d’une étude minutieuse de la demande, par une banque ou tout autre établissement financier. Cette analyse prend en compte de plusieurs critères.

Ce sont, entre autres la profession, le type de contrat, l’ancienneté, les revenus, l’apport, la capacité d’endettement, la capacité à épargner, la gestion du compte courant, la situation d’endettement et autres. Aussi, dans la conception du budget pour le projet immobilier, la capacité d’apport de l’emprunteur correspond à la possibilité de débourser, un montant d’achat immobilier.

Elle est un des paramètres permettant d’avoir des conditions de prêt intéressantes. En effet, l’établissement de crédit est rassuré par cet apport préliminaire et complémentaire. Il peut arriver que la capacité d’apport de l’emprunteur soit faible, voire inexistante. Dans ce genre de scénario, il serait mieux d’entreprendre une opération immobilière qui ne nécessite pas obligatoirement un apport personnel important pour son financement. C’est le cas de l’investissement locatif.

L’investissement locatif pour réaliser un projet immobilier

Réaliser un investissement locatif est faisable à travers un crédit sans apport. Cette pratique est autorisée par les organismes de crédit, qui tiennent compte de l’aspect fiscal de l’opération ainsi que les bénéfices que ces opérations de banque engendreront. Les organismes de prêt sont plus exigeants à cause de l’appréhension d’octroyer un crédit sans apport (soit un prêt amortissable ou in fine).

Pour pouvoir en profiter et de voir parfaire un projet d’investissement locatif, il faut mettre tout en œuvre pour convaincre l’établissement financier. Pour ce faire, l’emprunteur doit persuader le prêteur en mettant en avant un projet solide, palpable et consistant, pour garantir sa crédibilité auprès de son organisme de crédit. Cela passe par la constitution d’un dossier en béton.

En plus de prouver l’engagement de l’emprunteur, le dossier de surendettement doit également mettre en avant son sérieux. Par la suite, l’emprunteur doit être en mesure de démontrer que l’étude de tous les frais (comme les assurances, taxes, charges…) a déjà été effectué. Ces frais doivent être liés au montant du loyer à gagner. Il s’agit du calcul du ratio entre l’investissement et le rendement. La marge dégagée doit à coup sûr être bénéficiaire.

Par ailleurs, il faut également prouver à l’établissement bancaire que l’emprunteur a une capacité d’épargne convenable, sans qu’elle ne soit surestimée. Autrement dit, il doit démontrer qu’il est capable de mettre couramment de l’argent de côté. Bref, réaliser un projet immobilier passe par un prêt du même nom, qui est conditionné par le bon comportement financier de l’emprunteur.